Euh, oui, me revoilà...
Euh, non, je ne suis pas morte...
Euh, oui, je ressens moi aussi cette frénésie de printemps (pfff, encore plus d'un mois...et ça c'est la version super optimiste!)
Euh, non, je ne m'étalerai pas sur mon paysage mental comme disait l'autre...
Euh, oui, j'ai cousu un peu beaucoup durant ces silences...
Euh, non, je n'ai pas oublié mes amies...
Euh, oui, j'espère retrouver un rythme régulier (genre ne plus être le seule fille de toute la blogo à avoir raté le bloganniversaire, ou le 200 message, ou à ne pas avoir terminé ses pifs...et j'en passe!).

Alors, comme j'ai esquivé un (?) spj, comme je suis perdue dans les tags (honte sur moi, je me perds dans les pseudo et les blogs des copines, du coup je ne retrouve rien et vexe tout le monde, désolée les cops, mon cerveau doit encvore être en veille), comme j'hésite à m'inscrire n'étant pas très fiable en ce moment... et comme je ne pourrai pas m'inscrire ou , puisqu'il faut débuter et bien je me venge en vous montrant les dernières fournées...Et je réponds à l'appel du macaron!

Alors, on dit bleu pour les gars au chocolat et rose pour les filles à la vanille?

DSC00091

Macaron chocolat, ganache chocolat au lait, Liberty James.

DSC00147__2_

Macaron au chocolat blanc (recette de ganache de Pure gourmandise).

Mais comme les crapauds ne sont pas de nature sectaire... ;-)


Edit: Euh, non, je ne suis pas enceinte... :-(

Je crois que ma formulation a été maladroite (comme souvent...), j'avais juste réalisé en faisant le billet le contraste des couleurs et il se trouve que Messieurs M. et O. préfèrent ceux au chocolat et que moi j'aime bien le rose et le chocolat blanc, du coup aucun message subliminal...euh, on se refait le point dans quelques mois peut-être... ;-)

Alors, je m'excuse de vous avoir causé une fausse joie.